PLUS DE CONSEILS EN VIDEOS!

9 raisons (+1) pour lesquelles les gens t'éviteront - s'ils ne l'ont pas déjà fait

Peut être que tu te rends compte que les gens t’évitent mais tu ne sais pas trop pourquoi. Tu aimerais bien avoir des gens avec qui discuter, passer du bon temps, rire, t’amuser, mais c’est comme si les mouches te tournaient autour, ou qu’il y avait un brouillard noir autour de toi qui fait que les gens tu fuient comme la peste. Rassure toi, ce n’est pas irrémédiable. Il te suffit d'abord de prendre conscience de certaines choses qui chassent les gens et ensuite de te rectifier. Ne surtout pas culpabiliser.

Voici une petite liste qui pourrait t’aider


    1- Tu parles trop. Tu es un passionné. Tu es tellement passionné par un sujet que tu en parles tout le temps, à tout le monde, le premier venu, le dernier qui veut partir, dans le bus, en soirée, au resto. Ou bien tu parles pour parler. Juste parce que tu es chaleureux. Un peu trop. Entre l’histoire que tu racontes, ton éclat de rire et la tape à l’épaule de ton interlocuteur, les gens ne savent plus où donner de la tête.

    2-Tu critiques toujours. Tu critiques les gens, tu critiques ce qu’ils font, tu critiques ce qu’ils portent. Il y a un champ de critique dans ta bouche. La moisson sera catastrophique ne t’inquiète pas. Tu auras droit à des disputes, des sautes d’humeurs, venant de ton entourage bien sûr. Mais il y aura aussi la solitude. Parce que quoi qu’on puisse dire, les humains vont toujours là où ils sont appréciés et fuient là où ils sont critiqués. Ils ont beau dire qu’ils préfèrent la vérité, ils vont toujours là où on leur porte de l'attention. Il ne s’agit pas de mentir. Il ne s’agit pas de dissimuler la vérité, ni de vouloir plaire coûte que coûte, mais de savoir apprécier, de savoir reconnaitre chez les autres les efforts, leurs forces, et de leur tendre la main pendant leur moments de faiblesses. En général, ceux qui critiquent disent aimer être critiqués mais font toujours des histoires ou fuient dès qu'on le leur rend. Comme quoi. 

    3-Tu ne penses qu’à toi. Tu ne parles que de toi. Ou tu ne fais que ce qui t’arrange. Les autres doivent se plier à tes volontés sinon ils ne t’intéressent pas. Bonne nouvelle, un jour tu ne les intéresseras plus non plus (si ce n'est pas déjà fait). Et les crocodiles seront bien gardés. Entre nous, tu ferais mieux de te rendre à l’anniversaire du neveu à ton ami ou à la fête à laquelle ta cousine t’a invité, même si tu trouves que ça va être relou et que ce n’est pas ton délire. Ton collègue veut te parler de sa mésaventure avec le chauffeur de son patron et tu lui coupes la parole pour lui montrer ta dernière conquête, la petite « b*tch » du coin? T’étonnes pas si tu connais du monde, mais que tu n'as pas un seul vrai ami, puisque tout le monde te fuit.

    4-Tu parles toujours argent. L’argent, le gros grand tabou. En plus, c’est un sujet très douloureux pour ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts, et qui ont envie d’oublier ce soucis, l’instant d’un verre, d’une soirée. Alors, lorsqu’un ami te dira que tu as de belles chaussures, dis juste merci et n’essaie pas de les lui revendre en 6 tranches pour un total de 10 fois son prix. Prends pas la tête au groupe d’amis quand vous allez au cinéma pour quelques pièces et surtout, n’essaie pas de duper en faisant semblant d’oublier de rendre la monnaie à ton ami. ça ne te rendra pas riche et ça appauvrira tes relations. Au fil du temps, on te fuira.

    5-Tu te plains toujours. Et quand tu te plains, on dirait que tu vas pleurer et entrainer les autres dans une chute d’eau... de larmes. C’est bien de parler de ses problèmes. Mais ne n’est pas sain pour ton corps, ton esprit, ton âme d’en faire une routine. Je n’entrerai pas dans les explications éthero-chimiques que je ne maitrise pas, mais je sais que les gens ont aussi leurs problèmes et bien qu’ils veuillent bien t’aider à résoudre les tiens, s’ils se rendent compte que tu prends ton pied à te plaindre, tu auras droit à des disparitions dignes de bip bip devant coyotte.

    6-Tu ne manages pas tes bruits et odeurs. En gros, tu es sale. Des fois, les odeurs, c’est des maladies. Et tu fais du mieux que tu peux pour t’en sortir. Je ne parle pas de ça. Je parle de celui qui ne prends pas soin de l’odeur de ses aisselles, de sa bouche, de son corps, qui en a les moyens, mais qui les ignore. Je parle de celui qui ne retient jamais en public ce qui s’est fabriqué en privé dans son corps, que ce soit un rot ou un pet. Un rot, un pet, ce n’est jamais mignon. Ceux qui te le disent sont des mouches déguisées en humains. Les vrais humains, eux, n’en veulent pas de ce qui sors de ton corps d'adulte. Demande leur, ils te montreront les endroits qui sont faits pour. Et tes bruits, coache les au maximum. Mange la bouche fermée, rote en silence dans le vent, loin des gens, même chose pour le reste. Et n’oublie pas, une bonne douche, un bon déo, un bon brossage de dents, c’est simple et ça rend service.

    7-Tu es trop tactile. Tu n’arrêtes pas de toucher les gens quand tu leur parles. Tu es du genre à venir t’assoir à 3 cm d’une personne alors qu’il y a des centaines de places libres. Tu ne respecte pas l’espace vital des gens quand tu leur parle et ils évitent que tu postillonnes sur leur visage. S’ils n’évitent pas ta mauvaise haleine. Tu bouges trop quand tu parles et tu t’accroches à leur épaule pour obtenir leur attention. Ou tu poses ta main sur leur poitrine. Au cas où tu ne le saches pas, tu mets les gens à bout de nerfs. S’ils réussissent à te quitter sans exploser, tu ne les reverras plus. Et si par miracle tu les revois, s'ils te disent qu'ils sont pressés, sachent qu'ils ont rien à faire à part te fuir.

    8-Tu as le visage renfermé. Tu es timide, tu as peur d’être rejeté, tu as peur de te prendre un vent en saluant quelqu’un, tu as peur de prendre la parole et qu’on découvre que tu manques d’assurance, que tu ne sais pas t’exprimer, que tu es maladroit(e). Alors tu te renfermes. Et ton visage reflète la dureté, la fermeté, alors que c’est juste une barricade. Tu vois les gens rire autour de toi mais personne ne t’invite parce que tu es monsieur sérieux ou madame réservée. Ils croient que tu es occupé(e) à penser à du sérieux alors que tu meurs d’envie de les rejoindre. Mais on t’écarte parce qu’on pense que tu es un(e) snobeur(euse).

    9-Tu es cachotier. Peut être parce que tu n’as pas envie que les gens découvrent ton jardin secret. Peut être parce que tu n’as pas envie qu’on « kill ta vibe » (qu’on te coupe en plein délire que tu affectionnes), alors tu te caches ou tu caches des choses. Sauf que lorsque les gens découvrent que tu es de nature à cacher des choses, ils ne te font pas confiance. Parce que l’humain aime avoir confiance. Et dès qu’il n’en n'a plus, tous les moyens sont bons pour quitter le navire, par instinct de survie. C’est pourquoi la transparence est tant chantée à notre époque et l’opacité tant malmenée. Un minimum de transparence est requis en société.

    10-La dixième raison, je te laisse l'écrire en commentaires. Que ce soit un truc ultra sérieux ou quelque chose de purement insolite 😉





Ma chaine Youtube t'attends. C'est le bouton rouge en bas! 😘 Tu peux aussi t'abonner à ma newsletter et recevoir (en plus du guide gratuit pour être plus audacieux) mes nouveaux articles!  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire