PLUS DE CONSEILS EN VIDEOS!

Dominant dominé? Le grand secret que vous ignorez!

Samira vient de commencer dans une entreprise et son premier jour est relativement calme. Tout le monde se montre courtois avec elle et les hommes se montrent plutôt charmants. Certainement pour la séduire bref. Tout va pour le mieux jusqu’à ce que Daniel arrive. Daniel, c’est le directeur adjoint. Le gars le plus respecté de l’entreprise mais aussi, le plus craint. L’ambiance était plutôt silencieuse avant qu’il n’entre dans le local mais depuis qu’il est là, l’atmosphère est à couper au couteau.
Et il semble aimer cela puisqu’il interpelle des employés, comme s’il voulait juste les voir faire des courbettes pour le fun et leur dire, d’un air faussement pensif « non laisse tomber » avant d’appeler un autre pour lui donner un ordre inutile. Samira observe la scène: les employés qui font semblant de travailler alors qu’ils sont perturbés par la présence du directeur adjoint, ce dernier qui semble prendre plaisir à son cinéma…

Daniel finit par arriver au niveau de Samira. Elle sait qu’il est juste derrière. Mais elle ne quitte pas les yeux de son écran et continue à rédiger un des mails qu’on lui a confiés. Daniel fait peser le silence, Samira s’arrête, pose sa main sous son menton, faisant semblant d’être pensive puis une seconde après, pousse un « ah! », comme si elle venant de se rappeler de quelque chose et continue la rédaction de son mail comme si de rien n'était. Daniel reste toujours silencieux derrière elle mais comme elle ne semble pas être perturbée, il décide de briser le silence pour faire sentir sa présence:

-Ce mail est pour qui?
(traduction: je suis là retourne toi)

Samira continue quelques secondes, puis, faisant semblant de se rendre soudain compte que c’est à elle qu’on parle, se retourne lentement, regarde derrière elle et lève les yeux comme pour réaliser soudainement que c'est à elle qu'on s'adresse.
(traduction: tu impressionnes les autres mais je te vois à peine)

-C’est à moi que vous parlez?
(traduction: tu es qui? Ta royauté s’arrête à la frontière de mon bureau)

-Bien sûr sinon je ne serai pas derrière vous. A qui envoyez vous ce mail?
(traduction: Je suis le boss, ou presque, maintenant obéis moi)

-Euh… vous êtes? demande Samira, faisant semblant de ne rien comprendre à ce qui se passe.
(traduction: Je ne te connais pas je sais pas d’où tu sors tu ne dis pas bonjour tu ne te présente pas… ma mère m’interdit de parler aux inconnus)

-Je suis le directeur adjoint de abcd corporate.
(Je suis le boss tu es bête ou quoi? je vais te faire comprendre)

-Et moi Samira, enchaina t-elle en lui tendant la main et en se levant, le visage très calme. « Désolé je ne vous connais pas c’est pourquoi je voulais m’assurer que vous faisiez partie du service. Confidentialité oblige. Le mail que voici doit être envoyé à xyz pour lui rappeler un impayé ».
(traduction: Voilà, avec les bonnes manières, on va s’entendre. Tata Samira est là pour te les rappeler)

Tout en lui parlant, Samira ne quittait pas Daniel des yeux. Dérangé par ce regard fixé sur lui, regard qui ne le charmait pas mais qui ne montrait aucune crainte, le directeur adjoint détourna son regard pour le poser sur l’écran de l’ordinateur. Samira, toujours debout, le fixait toujours du regard. Daniel finit de faire semblant, sorti son téléphone et s’en alla de la salle en soufflant un « bien » (traduction: eh bien! c’est une dure à cuire elle, il va falloir que je trouve autre chose pour la soumettre à mon autorité. Au pire des cas, je la prends par les sentiments mais en attendant, camouflons la défaite par un semblant de coup de fil).

Samira se remit à sa chaise et continua son travail sans sourire mais intérieurement, elle était heureuse d’avoir eu un avantage par rapport à ses autres collègues qui s’étaient certainement laissé avoir dès le départ. Désormais, le directeur adjoint la prendrait par des pincettes. Et elle comptait bien faire de même avec tous ses autres supérieurs, parce qu’elle avait comprit quelque chose: 

90% de la relation dominant dominé se détermine dès le départ

Pour être plus clair, celui qui se montre plus redoutable dès le premier contact se met en position de force.

En combat, porter le premier coup atteint non seulement le physique de l’autre mais aussi son moral.

Dans une relation amoureuse, le partenaire qui n’hésite pas à montrer à l’autre qu’il peut rompre à tout moment et qui n’hésite pas à le faire se voit dominer la relation tandis que l’autre, ne comprenant pas cette loi, subit et se rabaisse pour ne pas perdre. Une relation amoureuse, je le signale, ne doit en aucun cas être basé sur du dominant dominé. Je parle de relation amoureuse, pas de jeux…

Comment faire pour contourner cette loi et la mettre à notre avantage?

En faisant comme Samira. Gardez votre sang froid, montrez dès le premier contact que vous n’avez pas peur et montrez qu’on doit faire attention à vous. Il ne s'agit pas d'être méchant mais d'être imprévisible et redoutable. 

Ne risquez pas votre job. Mais ne perdez pas la face. Que votre patron, que votre conjoint ou que votre ami vous prenne pour une poule mouillée ou pas se joue dès les premiers instants. Fixez les limites et s’il le faut, empiétez sur le territoire de celui qui vous attaque. La meilleure défense n’est-elle pas l’attaque?

Imaginons deux combattants qui font leur premier face à face devant la presse. Le combattant 1 prend le micro, fait une gueule de sadique à mort abreuve son adversaire d’injures. Que doit faire l’adversaire? Faire une gueule de sadique, bombarder d’insultes lui aussi? Non, ce serait rejoindre l’autre sur son propre terrain. Ce qu’il doit faire, c’est prendre le micro, crier en plein dedans et se jeter sur l’adversaire dans le but de lui faire la fête avant le combat, quitte à se prendre une amende. ça paie toujours de montrer qu’on va plus loin que celui qui provoque.

Attention, ceci n’est qu’une image et je ne prône pas la violence, mais un modèle de réaction face aux personnes qui font tout pour se positionner dominant. Vous n’avez pas à être le dominé. Donc la prochaine fois que vous rencontrerez une personne pour la première fois et qu’elle engage une intimidation implicite ou explicite, sachez que si vous laissez faire (parce que vous voulez vous montrer courtois, correct, poli j’en passe!), vous devrez le subir à vie. Vous subissez ce que vous tolérez. Ne tolérez pas le dominant d’entrée de jeu. Dominez le.



Tu veux bien faire un tour sur la chaîne Youtube? 😘 Tu peux aussi t'abonner à ma newsletter et recevoir (en plus du guide gratuit pour être plus audacieux) mes nouveaux articles!
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire