PLUS DE CONSEILS EN VIDEOS!

Trois leçons sur la victoire de Donald Trump

nota bene : nous vous inquiétez surtout pas je vous épargnerai le jeu de mots (Trump Trompe)


"L'onde de choc" Donald Trump est en train de s'estomper de l'esprit des gens. Et visiblement il n'y a pas eu de tremblement de terre suite à son élection ni de troisième guerre mondiale. Je ne suis pas en train de prendre sa défense. Et je ne vais pas le critiquer dans cet article. Je vais plutôt vous proposer de faire une analyse, non pas politique mais plutôt sur son comportement et sur sa stratégie. Beaucoup de gens se sont offusqués du fait qu'il soit élu mais

je pense que la meilleure des réactions est plutôt d'étudier ce qui a fait sa réussite, Ce qui est fait étant déjà fait.

Nous allons donc voir dans les lignes qui suivent quelques points qui lui ont permis d'accéder à la Maison-Blanche contre toute attente. Les deux premiers points le concernent et le dernier est une chose que nous devrions prendre en considération si ce n’est pas déjà fait.

1 - La première chose qui saute à l'œil dans ce personnage ce n'est pas son charisme. Il dépasse le cadre du charisme. C'est son côté provocateur. Donald n'hésite pas à tenir des propos choquants quitte as s'attirer les foudres des biens pensants. Qu'il ait raison ou pas il fait parler de lui. Des agences de com rêvent de ça (avec un bon avocat derrière bien sûr). Évidemment pour être provocateur il faut être très solide à l'intérieur comme à l'extérieur. C'est que le monsieur il a un caractère bien trempé et ce qui est normal puisqu'il a réussi à s'imposer tout seul dans l'impitoyable le milieu des affaires. S'il s'était contenté de faire des déclarations provocatrice et de se dégonfler la seconde d'après il aurait pas fait long feu des les premiers jours de campagne.
 

Ce qui nous mène au deuxième point: 

2 - Son audace. C’est différent de la provocation. Sans prendre position sur sa politique j'ai constaté que le monsieur n'hésite pas à dire tout haut ce que beaucoup d'américains chuchotent tout bas pour ne pas paraitre incorrects. Il n'hésite pas non plus à attaquer férocement ses adversaires en ressortant des dossiers que ces derniers cachaient sous le lit. Personne n'est parfait. Mais dans l'adversité il faut savoir utiliser les imperfections et erreurs des autres contre eux. Et Donald maîtrise cet art. Il ne s'agit pas de partenariat win win comme dans les entreprises mais bien de mettre ses adversaires hors circuit. Et pour se faire élire, il n'a pas hésité à dire aux américains qu'il les comprenait même s'ils ne parlaient pas, mais il n'a pas non plus hésité à démonter ses adversaires et souvent à les décrédibiliser devant les électeurs.

3 - Prévoyez l'imprévu. Il n'y a pas d'ordre préétabli. On se rend compte maintenant que les choses ne se déroule pas comme dans les films avec des happy end. Le méchant peu vous casser la gueule, vous le gentil, si vous ne vous bougez pas. Je ne dis pas que Donald étais le méchant ou Hillary été la gentil mais tout le monde se disait qu'elle avait plus de chances de remporter les élections parce qu'elle était plus « politiquement correcte, polie, courtoise». Le choc a été rude quand au réveil tout le monde s'est rendu compte qu'elle a été battue à plate couture. Donc pour changer les choses il faut arrêter de se contenter de chimères et se bouger le popotin. 


Visitez notre galerie motivation sur Instagram
visitez notre galerie motivation sur Instagram en cliquant sur l'image

Et vous, quelles leçons avez vous tirées de la surprise Trump?



Un tour sur ma chaîne youtube?

1 commentaire:

  1. Comment vous encensez un enfoiré! Je suis outré!

    RépondreSupprimer