PLUS DE CONSEILS EN VIDEOS!

[Histoire] : Le prêtre, la caisse de la dîme et les fidèles

Dans un village, un prêtre demanda aux fidèles, à la fin de la messe, de faire un petit geste afin de rénover la toiture de l’église.

-L’hivernage approche, dit-il, et il sera très inconfortable de faire la messe les jours de pluie avec un toit troué. Une caisse est prévue à l’entrée vous pourrez y faire vos dons.

Il clôtura la messe. Les fidèles rentrèrent chez eux non sans avoir laissé quelques pièces dans la caisse fixée sur un des piliers à la sortie.

Le prêtre fît la comptabilité et se retrouva avec
une petite somme.

-Pas de quoi acheter un sac de ciment pensa t-il…

A ce rythme, il n’y aurait pas assez d’argent pour rénover la toiture et on était à moins d’un mois de la saison des pluies. Fallait-il faire du porte à porte?

-Les temps sont durs et les fidèles ont des urgences à régler, se dit-il. Il ne faut pas les obliger ni leur faire culpabiliser.

Il referma la caisse et remarqua une chose. La fente prévue pour faire passer les dons était très étroite. Juste assez large pour faire passer une pièce. Il prit quelques outils et l’agrandit. Puis regardant le ciel, fît une prière.

A la fin de la messe suivante, il fît la même demande aux fidèles et prononça la bénédiction finale. Lorsque les enfants de choeur lui apportèrent la caisse, il l’ouvrit et remarqua qu’il y avait beaucoup plus de pièces et… quelques billets!

A ce rythme, la toiture pourra être réparée avant les pluies!

Le prêtre remercia le Seigneur et pensa à augmenter la fente. Puis il eu une idée: et s’il laissait tout simplement la caisse ouverte?
Il ôta le couvercle à l’aide d’un tournevis, se rendît chez une paroissienne chez qui le tricot était une passion et lui commanda une belle nappe.


Pendant la messe suivante, le prêtre fit la même requête, tout en remerciant les fidèles pour leur générosité.

-Nous sommes à quelques pas de la somme nécessaire pour réfectionner la toiture, ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Tous les dons susceptibles de nous aider à réparer la toiture sont les bienvenus. Argent, mais aussi matériel de travail, expertise, s’il y a des maçons, un coup de truelle sera le bienvenu. Et s’ils ne sont pas trop lourds pour vous, les sacs de ciments sont aussi les bienvenus.

Cela fit rire les paroissiens.

A la sortie de l’église, ils découvrirent une jolie caisse dans laquelle une belle nappe était étalée. Une dame sorti un billet de son porte monnaie et le déposa à l’intérieur. Son mari en fit de même. D’autres paroissiens déposèrent quelques pièces et d’autres des billets.

Le prêtre eut les larmes aux yeux en voyant la caisse arriver. Juste d’un coup d’oeil, il constata qu’il y avait là de quoi non seulement réfectionner le toit mais aussi installer de la ventilation car il ferait très chaud.

-Les gens ont certes des soucis dans leurs foyers, se dit-il, mais restent tout de même généreux. C’était juste ma caisse qui n’était pas prête à recevoir beaucoup d’argent…


Et vous? Qu’êtes-vous prêt à recevoir de la vie? Peu ou beaucoup? Avez-vous une petite fente pour recevoir peu de la vie ou êtes vous assez ouvert pour recevoir énormément?

Cette petite fente peu être votre unique salaire, votre bourse scolaire, votre argent de poche. En amour, il peut s’agir d’une personne derrière laquelle vous courrez mais qui ne s’intéresse pas à vous, une relation en loques à laquelle vous vous accrochez mais qui vous détruit petit à petit. Dans votre travail, il peut s’agir de ce patron auquel vous cherchez à plaire jour et nuit, au lieu de chercher à améliorer vos connaissances et vos compétences pour un meilleur emploi. Les cas sont nombreux.

Ouvrez vous à la vie, ouvrez vous au monde.




Agrandissez votre fente, attendez vous à plus grand pour recevoir plus et lorsque ce sera fait, débarrassez vous du couvercle pour recevoir autant que vous pourrez. C’est ainsi que l’amour, l’argent, le bonheur, le savoir etc entreront dans votre vie. 

Amicalement








Découvrez et abonnez vous à la chaîne Youtube pour plus de conseils en vidéos! 

2 commentaires:

  1. Amélie Ménard23 août 2016 à 04:36

    L'histoire qu'il me fallait au moment précis! MERCI O'GUS LUX pour ton inspiration! Tu as littéralement changé ma journée

    RépondreSupprimer