PLUS DE CONSEILS EN VIDEOS!

13 conseils à mon ami président qui veut devenir populaire

Je sais, je ne suis pas le dirigeant d'un pays, je ne compte pas le devenir et cet article ne traite pas de politique mais de popularité. 

Elle est sous forme d'une lettre que j'ai adressée à un ami fictif, président, et qui souhaiterai augmenter sa côte de popularité, soit parce qu'elle est en chute libre, soit parce qu'elle est quasi nulle. 

Allusion faite à
aucun président passé ou présent mais vous êtes libre de citer celui ou ceux qui vous passent par la tête dans les commentaires, sans parler politique s'il vous plait :) 




Cher ami et Président, 

Je viens par la présente te donner ces quelques conseils pour augmenter ta côte de popularité. 

Conseil N°1-Ne souris que pour ironiser un opposant ou un journaliste trop zêlé contre ta politique. Parce qu'un président doit inspirer le respect, limite la crainte. Ne ris donc pas à tout bout de champ et ne souris que pour ironiser un opposant ou un journaliste qui veut remettre en question ton autorité, ta politique, tes décisions. 

Conseil N°2 - Marche comme un dirigeant. Marche comme un chef militaire. La tête haute, le torse bombé. Une démarche trop rapide peut être perçue comme de l'immaturité alors qu'une démarche trop lente peut être vue comme de la nonchalance. Aie une démarche et une gestuelle solennelle, imposante. 

Conseil N°3 - Ne réponds pas à toutes les attaques. Un chef d'Etat doit répondre aux questions pour chef d'Etat. En conférence de presse ou devant les attaques des opposants, sache répondre avec pertinence aux questions essentielles et avec responsabilité aux questions urgentes mais ne répond jamais à une attaque personnelle ou un attaque envers l'institution que tu représente. Dans ce dernier cas, laisse la justice s'en occuper et fais preuve de hauteur, de noblesse.  

Conseil N°4 - Montre que tu es proche du peuple et sois cool avec lui. A la base, tu es président pour servir ton peuple. La première des choses est de sympathiser avec lui. Donc descend de temps en temps sur le terrain le rencontrer, discuter avec lui, l'écouter. ça lui fera du bien et même si tout le monde ne peut être satisfait, ça te permettra de marquer beaucoup de points. Discute avec les populations et engage les dans ton combat. 

Conseil N°5 - Montre que tu es le président et sois impitoyable avec les opposants. Pas de dictature. Tend la main à l'oppposition quand il le faut et sache remettre férocement tout opposant qui déborde à sa place. Parce qu'il y a des gens qui s'opposent juste pour s'opposer. La preuve, beaucoup de personnes qui contestent certaines décisions politiques parce qu'ils sont opposant les approuvent une fois qu'elles sont au pouvoir. 

Conseil N°6 - Fais énormément pour les points importants qui minent la vie à ton peuple. L'emploi, les denrées de première nécessité, la santé, l'éducation, les logements. Ne les enchaine pas d'un coup, parce que l'humain oublie vite et se mettra à toujours demander plus. La politique, c'est aussi de la stratégie. Mais règle les problèmes les plus urgents dès maintenant et montre au peuple que tu es là pour lui. N'oublie pas encore une fois de l'engager dans ta vision après chaque grande réalisation.  

Conseil N°7 -

 Si tu en arrives à demander à être respecté, c'est que tu es tombé bas. En plus, demander le respect c'est très maladroit. Inspire le. Par ta gouvernance, par ton caractère, par ta communication. Trouve toi d'excellents chargés de communication et n'en choisis pas par complaisance mais par compétence. 

Conseil N°8 - Défends les valeurs de ton pays devant les autres présidents. Encore une fois, tu es président pour le peuple qui t'a élu et non pour les beaux yeux des autres présidents et pays. Cela ne veut pas dire que tu dois t'opposer à tout le reste du monde. Il faut avoir le sens des priorités. Donc ne te prostitue jamais en douce ou en public devant les dirigeants des pays puissants pour des financements, des aides, des faveurs ou leurs beaux yeux. Ne te laisse diriger par personne et montre le.  

Conseil N°9 - Montre à la première dame que tu es amoureux d'elle. Parce que oui, une histoire d'amour ça touche toujours du monde. Nous sommes tous humains. N'étale pas ta vie privée sous les projecteurs, mais n'hésite pas de temps en temps à faire des démonstrations publiques d'affection et d'amour à ton épouse. Après tout, derrière chaque grand homme il y a une femme. Rend donc à César ce qui appartient à César et montre à tout le monde que tu l'aimes.

Conseil N°10 - Que tes enfants soient des exemples et non des contre exemples. S'ils sont à l'école, débrouille toi pour qu'ils aient d'excellentes notes. S'ils sont jeunes, fais leur comprendre qu'ils n'ont pas le droit de faire les même conneries que les autres. Au contraire, si jamais on parle d'eux, que ce soit de façon responsable. Pousse les à créer des associations utiles, à beaucoup faire pour les oeuvres de charité et si on doit parler d'eux, que ce soit pour leur sens de la responsabilité. Ils peuvent s'amuser, mais qu'ils le fassent dans la discrétion la plus totale pour t'éviter tout scandale. Montre aussi au peuple que tu es un excellent père. Autre chose, écarte tes enfants, ta famille, de la politique. S'ils ont des compétences, des aptitudes en politique, pousse les à faire leurs preuves afin de montrer au peuple que tu ne fais pas du favoritisme mais que tu mises sur les compétences. 

Conseil N°11 - Tiens parole. Rien de pire qu'un politicien qui fait des promesses grandioses pendant sa campagne électorale mais qui n'en tient aucune. Il y en a certes certaines qui sont plus dures à tenir que d'autres. Mais fais le maximum pour montrer que tu es un homme de parole. Ce ne sera pas facile mais ce n'est pas impossible. Après tout ce n'est pas pour rien que tu es président donc tu peux y arriver. 

Conseil N°12 - Sois exigeant avec ton gouvernement. Le mot d'ordre: travail. Exige des résultats. Donne des délais. Pas trop courts, mais pas trop longs. Un ministre traine des pieds ou se complaît à faire la bamboula? Reprend le. S'il persiste, sépare toi de lui en lui sauvant la face si possible. Un membre de ton gouvernement est à la source d'un scandale? Demande lui sa démission. Tu dois être l'exemple type de l'intégrité et de l'efficacité. 

Conseil N°13 - Ne reviens jamais sur une de tes décisions. Un président, ça doit être ferme. A quoi te servent tes conseillers? A quoi te sert ton cerveau? Réfléchis mûrement aux conséquences positives et négatives de tes décisions, discute avec tous tes conseillers mais une fois une décision prise, sache que tu trouveras toujours des personnes pour la contester, parce qu'elles ne seront pas d'accord ou parce qu'elles aiment juste contester. Si tu prends une décision et que tu reviens dessus, tu n'es plus crédible comme président. Ne le fais jamais. 


Pour faire dans la superstition, je vais te donner quelques autres conseils pour conjurer le chiffre 13, des conseils comme, ne jamais prendre la Constitution pour un cahier de brouillon en la modifiant chaque mois, ne pas changer de gouvernement chaque semaine, ne pas faire des dépenses astronomiques quand tu peux faire des dépenses économiques, éviter la corruption, reconnaitre certaines erreurs et les réparer le plus rapidement possible. 

J'oubliais, ne pas te teindre les cheveux en noir lorsqu'ils blanchissent. C'est signe de sagesse. Et laisse des signes de fatigue sur ton visage pendant les périodes de crise. Un humain, ça se fatigue aussi et ce serait bien de le montrer. 

Je laisse le soin aux lecteurs de te laisser en commentaires d'autres conseils s'ils en ont pour toi. 

Je te souhaite, cher ami, un excellent mandat. 




N'oublie pas de me rejoindre sur Youtube pour plus de contenus
sur le courage, la motivation et le développement personnel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire